;

Alain Clément

Page des expositions temporaires du Musée d'art moderne de Céret

Musée d'art moderne de Céret

QUAND

Du 11 février au 14 mai

Né en 1941 à Neuilly-sur-Seine, Alain Clément a choisi le Sud de la France comme terre d’élection. Il vit et travaille aujourd’hui entre Nîmes et Paris, où se situent ses deux ateliers, et se rend régulièrement à Berlin, autre ville de prédilection.


Pour cette deuxième exposition d’importance au musée d’art moderne de Céret – la première eut lieu en 1996 et constitua une étape importante pour l’artiste – Alain Clément a réalisé de nouvelles sculptures réalisées à partir de galets du Tech, et offre au visiteur ses derniers carnets de Céret, dévoilant ainsi la part poétique et visuelle de son inspiration.


L’exposition vise à mettre en relief cette part sensible et issue du réel dans la construction de l’œuvre abstrait d’Alain Clément, dont le nom est souvent associé aux mouvements avant-gardistes des années 70. De nombreuses gouaches sont ainsi présentées, témoignant du passage à l’abstraction et de la recherche de forme et de couleur incessante qui est celle de l’artiste.

Alain Clément

11 février - 14 mai 2017

L’exposition s’ouvre sur les œuvres réalisées après un long séjour en Toscane, caractérisées par leur architecture de bandes de couleur droites et régulières, s’entrecroisant de façon orthogonale.

La première salle fait la part belle aux oeuvres sur papier, feuillets de carnets, aquarelles, petits panneaux de bois. Il s’agit de la source figurative de l’œuvre d’Alain Clément, qui se nourrit de ses voyages, de ses notations du monde qui l’entoure, de sa grande connaissance de l’Histoire de l’art et de son goût pour les œuvres du passé.

L’exposition vise à mettre en relief cette part sensible et issue du réel dans la construction de l’œuvre abstrait d’Alain Clément, dont le nom est souvent associé aux mouvements avant-gardistes des années 70. De nombreuses gouaches sont ainsi présentées dans l’exposition, témoignant du passage à l’abstraction et de la recherche de forme et de couleur incessante qui est celle de l’artiste.

Le dialogue entre peinture et sculpture est présent dès l’entrée dans le musée. Alain Clément a réalisé pour l’exposition une sculpture monumentale suspendue dans le hall d’entrée. Elle accueille le visiteur ainsi qu’un tableau réalisé en 2008, dont la ligne fluide découle d’un voyage éclair à Tanger, d’une admiration profonde pour l’œuvre de Matisse, des vers de Baudelaire « On dirait un serpent qui danse / Au bout d’un bâton »...

Les carnets et gouaches réalisés d’après le voyage à Tanger éclairent la création des tableaux et sculptures des années 2000. L’œuvre sur papier est très présent dans l’exposition, au travers d’une série de monotypes qui témoignent du goût de l’artiste pour la gravure.

La dernière salle met en perspective les tableaux de grand format réalisés en 2009 et un ensemble de sculptures montrant l’évolution de cette création, des premières réalisations en bois aux courbes d’acier, de béton, parfois du mariage des deux, qui composent les plus récentes.

Pour cette deuxième exposition d’importance au musée d’art moderne de Céret – la première eut lieu en 1996 et constitua une étape importante pour l’artiste – Alain Clément a réalisé de nouvelles sculptures réalisées à partir de galets du Tech, et offre au visiteur ses derniers carnets de Céret, dévoilant ainsi la part poétique et visuelle de son inspiration.

L'artiste

Né en 1941 à Neuilly-sur-Seine, Alain Clément a choisi le Sud de la France comme terre d’élection. Il vit et travaille aujourd’hui entre Nîmes et Paris, où se situent ses deux ateliers, et se rend régulièrement à Berlin, autre ville de prédilection.

Il se forme à Paris à l’académie de la Grande Chaumière et à l’Atelier 17 de S.W. Hayter où il s’intéresse à la gravure et à l’édition. Devenu Montpelliérain en 1965, il ouvre un atelier d’imprimerie et de typographie. Cet intérêt pour le livre et la poésie ne se démentira jamais.

Proche dans les années 70 des mouvements avant-gardistes dont notamment Supports/Surfaces, il participe au débat théorique de remise en cause de la peinture dans sa forme traditionnelle, illusionniste et limitée au tableau de chevalet. Pourtant, sa peinture s’éloigne vite d’un formalisme au sens strict pour laisser libre cours à une forme d’expressionnisme.

Dans les années 1970/80, Alain Clément enseigne dans les Écoles des beaux-arts de Montpellier puis de Nîmes, où il devient directeur en 1985. Il réalise des peintures de grand format, saturant l’espace. Son inspiration puise dans l’œuvre de Monet, Stella, Newman. La peinture sort peu à peu de son cadre et se confronte à l’architecture.

Le corps est présent comme sujet et dans le rapport physique du peintre à l’espace de la toile. Ses voyages en Italie, à Rome et à Venise, l’étude de Borromini et du Bernin le conduisent à une expression picturale que l’on peut qualifier de baroque.

En 1996, Alain Clément expose au musée d’art moderne de Céret une série de grandes toiles réalisées pour certaines après un séjour à New York où la ville et le jazz sont une nouvelle source d’inspiration. Au cours des années 1990, le lyrisme de sa peinture s’assagit, l’espace se resserre, pour devenir structuré, architecturé.

Cette nouvelle construction du tableau conduit le peintre à franchir le pas vers la troisième dimension. Des reliefs muraux, des sculptures voient le jour, qui composent désormais une nouvelle forme d’expression aux côtés de la peinture. Depuis, toutes les expositions d’Alain Clément témoignent de cette double création et du dialogue entre peinture et sculpture.

En 2000, l’artiste présente des sculptures monumentales à la foire de Cologne. Un long séjour en Toscane renforce l’architecture des créations picturales, témoignant de l’attirance du peintre pour l’espace construit du Quattrocento. Bientôt, un voyage éclair à Tanger l’oriente vers une ligne faite d’arabesques, une lumière et une couleur inspirées de l’art de Matisse qui hante le peintre depuis toujours.

Dans les années 2010, Alain Clément reçoit de nombreuses commandes pour des sculptures monumentales ou des éléments liés à des architectures. La sculpture, monumentale ou éditée en petits formats, prend de plus en plus d’importance mais reste liée à la peinture.

Les clés de l'atelier

Activités à découvrir durant l'exposition

Et si la salle des clés de l'atelier devenait itinérante ? Mise à disposition des familles gratuitement à l'accueil du musée, la mallette « les clés de Brune » vous permettra de découvrir le travail de l'artiste de manière ludique. Cette boîte surprenante regorge de jeux et activités destinées aux parents et enfants.

Le premier étage réserve une surprise aux familles, découvrez cet espace pédagogique au sein de l'exposition Alain Clément. Des jeux de création, de dessins sont proposées pour encourager la réflexion, le plaisir et aider à la compréhension du travail de l'artiste.

Programme animations

Pierre Brune

À découvrir jusqu'au 23 avril 2017

Le musée d'art moderne de Céret rend hommage à Pierre Brune (1887-1956), à l'occasion du centenaire de l'arrivée du peintre à Céret, en 1916.

Pierre Brune commence à peindre les rues et les places de la petite ville ainsi que la campagne et la montagne environnantes, dans des huiles aux couleurs assourdies où se décline toute la gamme des bruns. Le Castellas, la maison qu'il bâtit sur les ruines d'un château sur les hauteurs de Céret, est aussi l'atelier du peintre qui devient un lieu privilégié d'accueil et de rencontres avec tous les artistes de passage dans la région : Krémègne, Soutine, Loutreuil, Masson, Picasso…

Pierre Brune défend dès 1948 avec passion et ténacité la création du musée d'art moderne qui sera inauguré en 1950 et dont il deviendra le premier conservateur. Peintre de paysages et de natures mortes, Pierre Brune a joué un rôle essentiel dans la vie culturelle cérétane.

Autour de l'exposition

  • Visites guidées-promenades

    Le samedi 4 mars à 15h et le dimanche 5 mars à 10h30, suivez les visites guidées- promenades permettant de découvrir les œuvres de l'artiste au sein de l'exposition et se poursuivant par un parcours sur les pas de Pierre Brune dans les rues de Céret.

    Tarif plein : 10 euros, tarif réduit : 5 euros. Renseignements au 04 68 87 97 34. En collaboration avec le Pays d'Art et d'Histoire Transfrontalier et l'Office du Tourisme de Céret.

  • Appel à témoignages

    Le Musée d’Art Moderne de Céret lance un appel aux particuliers qui souhaiteraient venir raconter leurs souvenirs de Pierre Brune, Dalí, Picasso et plus généralement des artistes ayant séjourné à Céret, que le musée expose depuis sa création et qu’ils auraient pu côtoyer.

    Une médiatrice vous accueillera pour recueillir vos témoignages le samedi 4 février, le dimanche 5 février et le samedi 18 février de 10h à 12h. Informations et rendez-vous auprès d’Alexandra Bravo au service des publics au 04 68 87 97 34.

  • Projection

    La conférence sur l'œuvre d'Alain Clément par le philosophe Yves Michaud est diffusée pendant toute la durée de l'exposition dans l'auditorium du musée.

    « Je connais Alain Clément depuis 1974 et n'ai cessé de suivre son travail dans sa cohérence et son dynamisme.[...] J'essaierai de retracer les étapes de ce parcours dans son ampleur. »

    Rediffusion de la conférence organisée le lundi 30 mai 2016 à la Cité de la Musique et de la Danse par le Musée de Soissons /Arsenal.

INFORMATIONS PRATIQUES

Horaires / Tarifs / Accès

façade musee de ceret
ADRESSE

Musée d'art moderne de Céret

8, Bd Maréchal Joffre

BP 60413, 66403 Céret Cedex- France

T (33) 04 68 87 27 76

F (33) 04 68 87 31 92

contact@musee-ceret.com
HORAIRES D'OUVERTURE

1er juillet - 30 septembre : tous les jours de 10 h à 19 h
1er octobre - 30 juin : de 10 h à 17 h 30, fermeture le lundi
Ouverture exceptionnelle le lundi de Pâques et lundi de Pentecôte
Fermeture les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 25 décembre.
La billetterie est fermée 30 minutes avant la fermeture du musée

Collection permanente + exposition temporaire:

Plein tarif : 8 euros

Tarif réduit : 6 euros

Gratuit jusqu'à 12 ans

Hors période d'exposition temporaire:

Plein tarif : 5,50 euros

Tarif réduit : 3,50 euros

Gratuit jusqu'à 12 ans

VISITES GUIDÉES

Visites guidées pour groupes (+ de 10 personnes) sur réservation :
2,50 € en sus du billet d’entrée.
Un espace ludique et pédagogique, Les clés de l’atelier, est dédié
au jeune public et au public familial au sein de l’exposition.
Un programme d’activités et d’ateliers est disponible sur le site
www.musee-ceret.com , sur la page facebook ou sur demande
au 04 68 87 97 34.

Tenez-vous informé

Suivez les actualités du Musée d'art moderne de Céret

Votre Email